De nouvelles catégories d'huiles sont en route! Tout ce qu'il faut savoir sur la norme PC-12.

Des exigences plus strictes en matière d'émissions à partir de 2027

Trucks Trucks

Nos clients commencent à nous poser des questions à propos de la nouvelle « catégorie proposée » par l'American Petroleum Institute concernant la performance des huiles à moteur de poids lourds, la PC-12. Bien que quelques années nous séparent encore de sa mise en œuvre, les fabricants d'équipements lourds, les distributeurs de lubrifiant et les fournisseurs d'additifs sont déjà en train de définir les exigences de la prochaine génération d'huiles. Voici un aperçu de ce qu'il faut savoir au sujet de la norme PC-12, des raisons pour lesquelles de nouvelles catégories d'huiles sont nécessaires et quand les produits correspondant à la norme PC-12 seront lancés sur le marché.

 

En décembre 2022, l'EPA annonçait qu'elle avait déterminé des exigences plus strictes en matière d'émissions pour les moteurs de poids lourds. Celles-ci entreront en vigueur à partir de l'année-modèle 2027. Selon ces nouvelles normes, les limites d'oxyde d'azote (NOx) et de particules seront beaucoup plus strictes, exigeant une réduction de 75 % des émissions de NOx et de 50 % des émissions de particules. Parallèlement, l'EPA introduit progressivement des normes plus strictes d'émissions de gaz à effet de serre et demande à ce que les systèmes de post-traitement augmentent leur durée de vie utile. Ces nouvelles normes mettent de la pression sur les fabricants de moteurs afin de les amener à concevoir des moteurs plus propres et plus efficaces, dotés de systèmes de post-traitement des gaz d'échappement plus performants dans la réduction des émissions. Actuellement, les fabricants doivent produire des moteurs qui demeurent conformes aux normes en matière d'émissions depuis leur sortie de la chaîne de production jusqu'à environ 700 000 km. En vertu des nouvelles normes, cette exigence sera portée à 1 287 000 km — près du double de ce que les exigences actuelles requièrent en matière de durée de vie utile.

 

Comme nous l'avions constaté lors des précédents changements de normes en matière d'émissions, tout ça a une incidence sur les huiles moteur. Anticipant le nouveau mandat en matière d'émissions, la Truck and Engine Manufacturers’ Association (EMA), en collaboration avec le Diesel Engine Oil Advisory Panel (DEOAP), a formellement demandé que de nouvelles catégories d'huiles soient développées afin de répondre aux besoins en pleine évolution des moteurs. L'API a approuvé cette demande en janvier 2022 et c'est ainsi qu'est née PC-12, qui deviendra la nouvelle norme.

 

En 2016, l'API a lancé deux nouvelles catégories d'huiles à moteur diesel : CK-4 et FA-4. Les spécifications de la catégorie CK-4 exigeaient des améliorations sur le plan de la stabilité à l'oxydation, de la stabilité au cisaillement et du contrôle de l'aération de l'huile avec certains autres avantages. De son côté, la catégorie FA-4 nous avait permis d'exploiter l'avantage de l'économie de carburant offerte par les huiles à viscosité réduite. Aujourd'hui, les fabricants de moteurs pour service sur autoroute ont demandé que nous poussions le tout encore plus loin, ce qui signifie que nous pourrions voir des indices de viscosité de SAE 0W-20 et de 5W-20 dans des applications pour poids lourd. Ceci serait une première pour le marché du camionnage aux États-Unis. Ces indices de viscosité de 20 commencent à être très répandus dans les moteurs modernes en Europe et sont actuellement envisagés pour l'Amérique du Nord en vertu de l'initiative PC-12.

 

Parmi les autres attributs en matière de performance qui en sont actuellement au stade de la conception, mentionnons une meilleure stabilité à l'oxydation, ce qui contribuera à prolonger les intervalles de vidange, ainsi qu'un meilleur contrôle de l'usure, ce qui demandera de nouvelles mises à l'essai plus rigoureuses.

 

Dans le segment des équipements hors route, les fabricants et les exploitants sont moins soucieux de l'économie de carburant, mais devraient tirer profit d'une protection accrue contre l'usure ainsi que de l'amélioration de la performance en toutes saisons, ce qui est un aspect important pour les exploitations situées dans des zones sujettes à des températures très chaudes ou très froides.

 

Comme c'était le cas de la catégorie PC-11, qui a mené à l'introduction sur le marché des huiles CK-4 et FA-4, la norme PC-12 créera deux nouvelles catégories. Bien qu'elles n'aient pas encore été officiellement nommées, les gens de l'industrie ont déjà commencé à les appeler CL-4 et FB-4. Les huiles de catégorie CL-4 devraient être rétrocompatibles avec des véhicules plus vieux, tandis que les huiles de catégorie FB-4 continueront à faire progresser la tendance des huiles à plus faible viscosité pour aider à améliorer l'économie de carburant dans les moteurs plus récents. 

 

Si tout se passe comme prévu, vous devriez commencer à voir la nouvelle génération de lubrifiants obtenir leur certification et apparaître sur le marché en décembre 2026, juste à temps pour le lancement des véhicules de l'année-modèle 2027. Ça peut sembler encore loin, mais le processus de développement des nouvelles catégories d'huiles est très long et, dans l'industrie, nous en sommes aux tout premiers stades de délibération sur les spécifications. Pendant ce temps, les exploitants de parcs automobiles tentent de prendre de l'avance dans la planification de leurs cycles de remplacement de véhicules; si vous achetez des camions neufs en 2027, ils seront soumis aux nouvelles règles en matière d'émissions.

 

Les efforts pour freiner les émissions nocives sont constants. Par conséquent, la technologie des moteurs doit évoluer et cela signifie que les lubrifiants doivent évoluer eux aussi pour continuer de répondre aux exigences changeantes. C'est la motivation à l'origine de la norme PC-12. Nous vous tiendrons au courant lorsque le cadre de ces nouvelles catégories commencera à prendre forme.

 

 

02/16/2023

Shawn Whitacre
En 25 ans de carrière, Shawn s'est consacré exclusivement à la recherche et à l'ingénierie des lubrifiants, des carburants, des émissions et des matériaux des moteurs de poids lourds. Avant de se joindre à l'équipe de Chevron en 2013, il a passé 12 ans à la tête des activités d'ingénierie des fluides et des matériaux chez Cummins. Il a également passé cinq ans à mener des recherches sur les lubrifiants, les carburants et les émissions au Laboratoire national de l'énergie renouvelable du ministère de l'Énergie à Golden, au Colorado. Chez Chevron, il est ingénieur principal responsable de la formulation des produits de la gamme d'huiles Delo pour les poids lourds. Shawn Whitacre est le président du panel de classement ASTM des huiles moteur de poids lourds, dont la tâche était d'établir les spécifications API CK-4 et FA-4 définitives, entrées en vigueur à la fin de 2016.

Other articles you may be interested in.