FAQ sur ISOCLEAN® et les produits industriels

Un essai d’échantillonnage est une façon simple de constater visuellement la contamination d’une huile.

Les lubrifiants certifiés ISOCLEAN® et les lubrifiants Chevron qui sont certifiés pour répondre aux spécifications de propreté ISO au point de livraison.

Pendant le processus de distribution normalisé de l’industrie, l’huile peut être manipulée jusqu’à 5 à 7 fois avant d’atteindre l’équipement du client.

Chaque livraison comprend un certificat d’analyse ISOCLEAN® indiquant le niveau de propreté des lubrifiants.

Les filtres des systèmes peuvent aider à réduire les niveaux de contamination. Cependant, l’équipement peut être endommagé pendant ce temps.

La réponse simple est : « Non ». La composition des lubrifiants varie selon le fabricant et le type d’huile. Vous devez toujours vérifier auprès du fabricant de lubrifiants.

Consultez la section Apprentissage des produits industriels et notre bulletin technique intitulé :              « Comptage des particules des lubrifiants. »

En raison des défis posés par les processus de distribution normalisés de l’industrie, il est très difficile de garder l’huile propre pendant tout le processus de distribution jusqu’à l’emplacement de chaque client. 

Oui. Utiliser un lubrifiant certifié propre, comme les lubrifiants certifiés ISOCLEAN®, permettra à la longue à l’huile contenue dans vos réservoirs de devenir propre.  

Oui. Commencer par un lubrifiant certifié propre, comme les lubrifiants certifiés ISOCLEAN®, peut réduire l’usure future et améliorer l’efficacité des systèmes.

Les codes de propreté ISO permettent de mesurer le nombre et la taille des particules contenues dans un échantillon de lubrifiant.

Les tableaux de prolongation de la durée de vie permettent de comparer la durée de vie d’une machine selon différents niveaux de propreté de l’huile.

Utiliser un flacon de prélèvement propre et scellé. Rincer à fond les robinets et la tuyauterie. Remplir le flacon à moitié. Poser le bouchon sur le flacon et l’agiter vigoureusement pendant 15 secondes. Répéter ce processus à trois reprises avant de remplir complètement le flacon de prélèvement.

FAQ sur les produits industriels

                    Huiles pour compresseurs

R : L’huile Cetus PAO est formulée avec une huile polyalphaoléfine (PAO) ou huile de base de groupe IV, alors que l’huile HiPerSYN est formulée avec une huile de base de groupe III.

R : Le changement ne peut être effectué que si les joints d’étanchéité sont remplacés. Les huiles à base de diester gonflent les joints d’étanchéité, alors que les huiles à base de pétrole ne le font pas. Si les joints d’étanchéité ne sont pas remplacés après une vidange d’huile, l’équipement pourrait fuir.

R : Non. Les huiles à base de PAG sont hautement incompatibles avec tout autre lubrifiant. Nous vous suggérons d’utiliser le produit recommandé par le FEO.

R : Nous recommandons de suivre la procédure de vidange, de rinçage et de remplissage avec de l’huile Rando® HD 100.

                    Huiles pour engrenages

R : Généralement, la formation de mousse se produit lorsque l’additif abaisseur anti-mousse est épuisé. Quand la dernière vidange d’huile a-t-elle été effectuée? La formation de mousse peut également être le résultat d’une contamination par l’eau ou parce que la boîte d’engrenages a été trop remplie, entre autres causes principales.

                    Huiles hydrauliques

R : Bien que les normes relatives aux huiles hydrauliques soient généralement acceptées et bien établies, leurs performances relatives varient en raison des différences d’approche et d’expérience dans la formulation des produits, des variations dans les huiles de base utilisées (les huiles hydrauliques contiennent plus de 98 % d’huile de base), ainsi que des différentes utilisations et performances ciblées. De plus, il existe des huiles hydrauliques qui émulsionnent l’eau et d’autres qui la désémulsionnent. Les huiles hydrauliques émulsionnantes et désémulsionnantes ne sont généralement pas compatibles en raison de la nature de leurs propriétés chimiques. Dans le cadre de cette FAQ, nous traiterons des huiles hydrauliques désémulsionnantes.

R : Les variations dans l’huile de base et les additifs de performance utilisés sont les principales différences entre les huiles hydrauliques. Pour gérer les coûts, certains fabricants de lubrifiants
utilisent une variété d’huiles de base et d’additifs, ce qui peut entraîner des différences de performance dans les domaines suivants : oxydation, capacité de traitement de l’eau, formation de boues, durée de vie des filtres, productivité, rendement du carburant, antiusure, extrême pression (EP) et pompabilité à basse température. Des normes de performance uniformes sont importantes pour aider à assurer un fonctionnement sans risque de l’équipement, et les huiles hydrauliques de qualité supérieure répondent à ces normes ou les dépassent. L’utilisation de différents types d’agent de performance dans la formulation peut faire une grande différence. Les approches peuvent varier, y compris l’utilisation de plus ou moins de zinc (un élément essentiel dans un agent antiusure), ou l’utilisation d’aucun zinc,  comme dans les huiles hydrauliques sans cendre.

R : Les variations dans l’huile de base et les agents de performance utilisés constituent les principales différences dans les huiles hydrauliques. Pour gérer les coûts, certains fabricants de lubrifiants utilisent différentes huiles de base et d’additifs, ce qui peut entraîner des différences de performance dans les domaines suivants : oxydation, capacité de traitement de l’eau, formation de boues, durée de vie des filtres, productivité, rendement du carburant, antiusure et extrême pression (EP) et pompabilité à basse température. Des normes de performance uniformes sont importantes pour aider à assurer un fonctionnement sans risque de l’équipement, et les huiles hydrauliques de qualité supérieure répondent à ces normes ou les dépassent. L’utilisation de différents types d’agent de performance dans la formulation peut faire une grande différence. Les approches peuvent varier, y compris l’utilisation de plus ou moins de zinc (un élément essentiel dans un agent antiusure), ou l’utilisation d’aucun zinc, comme dans les huiles hydrauliques sans cendre.

R : Ils sont très précis quant à la qualité du lubrifiant utilisé dans leurs équipements et pour de très bonnes raisons. Si le lubrifiant ne lubrifie pas, l’équipement tombera en panne. Il est important de suivre les conseils du FEO pour la garantie et la durée de vie de votre équipement. Les normes d’émission hors route sont de plus en plus strictes, d’où la nécessité d’améliorer le rendement du carburant. Dans les équipements mobiles, tels que les excavatrices, l’économie de carburant est liée à la performance du moteur et à l’efficacité du système hydraulique. En améliorant l’efficacité du système hydraulique, l’équipement peut consommer moins de carburant par heure et sa productivité par heure peut augmenter, ce qui permet une meilleure utilisation. Les pressions des systèmes hydrauliques augmentent également, ce qui entraîne des températures de fonctionnement plus élevées et des exigences accrues sur les fluides hydrauliques. En combinaison avec ces demandes liées aux systèmes, les constructeurs d’équipements passent à des intervalles prolongés d’entretien des liquides. En raison des pressions plus élevées des systèmes hydrauliques et de la nécessité de prolonger la durée de vie, les recommandations des FEO s’orientent vers des produits plus performants.

R : L’huile hydraulique AW est composée d’huiles du groupe I (actuellement, en Amérique du Nord, l’huile hydraulique AW est principalement composée d’huiles de base du groupe II), l’huile Rando HD est une huile de qualité pure et l’huile Rando HDZ est un lubrifiant (multigrade) à indice de viscosité élevé composé d’huiles de base du groupe II. Les huiles Rando HDZ à viscosité 32, 46 et 68 sont approuvées par les principaux fabricants de pompes. L’indice de viscosité élevé permet une variation minimale de la viscosité sur une large gamme de températures de fonctionnement. Une séparation rapide de l’eau et une excellente filtrabilité garantissent le bon fonctionnement du produit dans des systèmes aux tolérances serrées. L’huile hydraulique Rando HDZ offre également une excellente stabilité à l’oxydation à des températures de fonctionnement élevées, ce qui permet de prolonger sa durée de vie et d’obtenir des performances plus propres.

R : Une façon de comparer la performance d’oxydation de différentes huiles consiste à effectuer un test en laboratoire appelé le test TOST (essai d’oxydation des huiles inhibées pour turbines) où les résultats sont donnés en heures. Ce test a un lien avec la capacité de performance dans les utilisations sur le terrain. Dans un système hydraulique, la durée de vie réelle d’une huile dépend de l’environnement dans lequel elle fonctionne. Les produits historiquement appelés huiles hydrauliques ont généralement une durée de vie TOST d’environ 1 500 heures ou moins. C’est ce que nous appelons la « norme de l’industrie ». L’huile Rando® HDZ a une durée de vie TOST de plus de 5 000 heures, soit trois fois la norme de l’industrie. L’huile hydraulique synthétique Clarity® AW a une durée de vie TOST supérieure à 10 000 heures, soit six fois la norme de l’industrie. Les essais TOST, bien qu’ils ne soient pas la seule mesure de performance d’une huile hydraulique, montrent une bonne corrélation avec la durée de vie relative de l’huile utilisée sur le terrain.

R : Si vous utilisez actuellement l’huile Rando HDZ, vous n’avez pas besoin de rincer avant d’utiliser l’huile Rando HDZ nouvelle et améliorée. Si vous utilisez actuellement une huile hydraulique émulsionnante, et en raison de leur incompatibilité, vous devez vidanger l’huile, remplacer les filtres, rincer et remplir avec nos huiles hydrauliques désémulsionnantes. Si vous ne connaissez pas les propriétés de l’huile hydraulique utilisée, vous devrez la vidanger, remplacer les filtres, rincer et remplir avec notre huile hydraulique. Si vous avez l’intention d’utiliser une huile hydraulique Clarity® (sans cendre ni zinc), alors qu’une huile contenant du zinc était utilisée auparavant, vous devrez vidanger l’huile, remplacer le filtre, rincer et remplir. Les formulations à base de zinc et sans zinc sont souvent incompatibles. En général, il n’est pas nécessaire de vidanger et de remplir un réservoir si le produit utilisé est entièrement compatible. Toutefois, pour maximiser les performances, les réservoirs doivent être vidangés, les filtres remplacés et les réservoirs remplis avec le nouveau produit propre pour profiter pleinement des avantages du nouveau produit propre. Nous recommandons toujours de suivre les recommandations des FEO et de garder la filtration, les flexibles, les reniflards et les joints en bon état pour assurer une performance optimale. 

R : Dans les systèmes hydrauliques et de circulation, les huiles s’oxydent à la longue. Il est donc conseillé de prélever un échantillon d’huile tous les 6 mois à 12 mois pour déterminer son état.

R : Oui. Toutes nos huiles hydrauliques contiennent un additif anti-mousse.

R : L’huile Rando HDZ a une meilleure stabilité au cisaillement grâce à l’utilisation d’un nouvel agent améliorant l’indice de viscosité. La bonne viscosité étant maintenue sur une plage de températures plus large, l’efficacité des pompes s’en trouve améliorée. Cette efficacité peut souvent se traduire par des températures de fonctionnement plus basses des pompes à huile et potentiellement prolonger leur durée de vie de même que celle de l’huile. Un certain nombre de facteurs influent sur les décisions  relatives aux intervalles de vidange, notamment les conditions de fonctionnement, la propreté du système, les recommandations de vidange du FEO, etc. En général, l’utilisation de l’huile Rando HDZ, ainsi qu’un programme d’analyse de l’huile usée comme le LubeWatch®, peut offrir la meilleure combinaison produit-programme pour aider un client à déterminer dans quelle mesure il peut prolonger les intervalles de vidange en toute sécurité.

R : FZG est un test normalement réservé aux huiles pour engrenages qui permet de mesurer la performance des engrenages. Ce test reflète les performances combinées EP (extrême pression) et AW (antiusure) des engrenages fonctionnant sous fortes charges. Certaines entreprises incluent les résultats du test FZG dans les données publiées. Certains produits à base d’huile hydraulique avec des performances d’engrenages peuvent en effet être utilisés pour des boîtes d’engrenages fonctionnant sous faibles charges. Cependant, leur utilisation est souvent limitée à de plus petites boîtes d’engrenages fonctionnant à de grandes vitesses en raison des viscosités inférieures des huiles hydrauliques. Les résultats FZG sont donnés sur une échelle de 1 à 12, 12 étant la meilleure performance. Par exemple, les huiles hydrauliques Clarity® AW 32, 46, 68 ont une cote FZG de ≥ 12, tandis que l’huile Rando HDZ 32 a une cote de ≥ 11, et les huiles Rando HDZ 46, 68, 100 ont une cote de ≥ 12.

R : Depuis de nombreuses années, le dithiophosphate de zinc (ZDDP), un additif métallique, est utilisé dans les huiles hydrauliques comme approche pour fournir de bonnes performances antiusure. Les performances antiusure du ZDDP se sont avérées être une bonne protection des pompes à palettes alors que l’usure de la pointe des palettes était problématique. Cependant, l’utilisation de ZDDP pose ces propres problèmes et présente des défis, notamment en ce qui concerne les performances en présence d’eau et la contribution à la dégradation des métaux, plus particulièrement celle des pompes à piston. Un certain nombre de facteurs influent sur les décisions relatives aux intervalles de vidange. Il s’agit notamment des conditions de fonctionnement, de la propreté des systèmes, des recommandations de vidange du FEO, etc.

R : Le changement ne peut être effectué que si les joints d’étanchéité sont remplacés. Les huiles à base de diester gonflent les joints d’étanchéité, alors que les huiles à base de pétrole ne le font pas. Si les joints d’étanchéité ne sont pas remplacés après une vidange d’huile, l’équipement pourrait fuir. Les formulations modernes se sont améliorées dans ce domaine et continuent de répondre aux exigences de l’industrie. Les huiles hydrauliques haut de gamme spécialement conçues pour les utilisations hydrauliques qui ne contiennent pas de zinc présentent des avantages démontrables dans ces domaines. Les huiles hydrauliques sans cendre Chevron, comme les huiles hydrauliques Clarity AW et hydrauliques synthétiques Clarity AW peuvent être utilisées dans les pompes à palettes et à piston.

R : Les huiles sans cendre correctement formulées ont un indice FZG élevé, ce qui les rend idéales pour les engrenages fonctionnant sous faible charge. De plus, la technologie utilise des huiles de base ayant un indice de viscosité plus élevé, ce qui améliore les performances aux démarrages à basse température et une meilleure épaisseur du film à température élevée. Cela peut être l’occasion de rationaliser le nombre de produits utilisés tout en améliorant l’efficacité des pompes.

R : Non. Nous n’offrons pas de produit résistant au feu.

R : Non. Des additifs acidifiants sont utilisés dans les huiles hydrauliques Clarity, alors que des additifs alcalins sont utilisés sans de nombreuses autres huiles hydrauliques AW. Ces huiles ne sont donc pas compatibles.

R : Le fluide 1000 THF est une huile multigrade de viscosité 10W-30.

R : Les huiles hydrauliques AW sont conçues pour être utilisées dans les systèmes dont la pression est supérieure à 1 000 lb/po2.

R : Les huiles hydrauliques AW sont conçues pour être utilisées dans les systèmes dont la pression est supérieure à 1 000 lb/po2.

R : Si vous utilisez de l’huile hydraulique dans vos systèmes, n’y ajoutez pas d’huile GST, car elle n’est pas compatible avec les huiles hydrauliques AW courantes.

R : Les huiles Rando® HDZ 32 ou 46 ont une rigidité diélectrique de 35 kV. Vidanger, rincer et remplir. Nous n’offrons pas de fluide pour machine à électroérosion (EDM), laquelle est une huile véritablement non conductrice à 100 %.

R : Non. Caterpillar requiert un produit qui contient 900 ppm de zinc. Nous recommandons l’huile Delo® TorqForce SAE 10W.

R : Le fluide 303 est une recommandation obsolète de John Deere. Le fluide 1000 THF est une bonne  option.

R : Le fluide 1000 THF Chevron est recommandé pour cette spécification.

R : Non. Nous n’offrons pas de produit qui répond à cette exigence.

                    Graisses industrielles

R : Chevron n’offre aucune graisse basse température/basse viscosité (inférieure à ISO 100) dans sa gamme de graisses.

R : Non. Nous vous recommandons de purger chaque fois que vous changez de graisse.

R : Les graisses NLGI 00 sont des produits semi-fluides pouvant être versés. Les graisses NLGI 2 ne sont pas fluides, mais beaucoup plus consistantes.

                    Huiles spécialisées

R : Si la température maximale totale ne dépasse pas 550 °F, nous recommandons une huile de transfert de chaleur de viscosité 46.

R : Le lubrifiant Way Lubricant Vistac a un émulsionnant qui aide à le garder sur les chariots et les glissières des machines-outils. Il retient également l’eau en suspension. Way Lubricant se sépare de l’eau et se sépare plus rapidement de l’eau contenant des fluides de travail des métaux.

Êtes-vous prêt à nettoyer votre système? Trouvez un représentant de lubrifiants certifiés ISOCLEAN® à :
Vous pensez que les filtres à eux seuls ou le simple respect d’un calendrier d’entretien préventif garderont votre huile propre? En ce qui a trait à la propreté de l’huile, la réalité est tout autre.